De la formation continue pour les professeurs à la rentrée

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Des professeurs « jetés immédiatement sur le terrain, souvent dans les conditions les plus difficiles« , tels sont les termes employés par le Ministre de l’Education Vincent Peillon pour qualifier les conséquences de la réforme de la formation amenée par le précédent gouvernement. Il a d’ailleurs « interdit que cela ait lieu cette année ».

La masterisation critiquéeMise en place en septembre 2010, « la masterisation » avait élevé le niveau de recrutement des enseignants au Master 2 (Bac+5) en confiant la formation des profs aux universités, pour une meilleure uniformisation européenne notamment. Toutefois, elle avait provoqué un important malaise du corps enseignant en augmentant la durée des études (et donc leur coût) et entraîné la suppression du stage pratique dispensé par les IUFM. Résultats : beaucoup de jeunes professeurs ont été contraints de faire la classe à des élèves sans aucune expérience préalable. Un système jugé angoissant par beaucoup de débutants…

Mise en place d’une formation continueEn attendant le lancement d’une nouvelle réforme, Vincent Peillon a annoncé la mise en place de mesures pour les professeurs stagiaires de la rentrée 2012 : ils auront ainsi droit à une décharge de cours de 3 heures hebdomadaires afin de se former. Quant aux jeunes de la « génération sacrifiée » devenus professeurs en 2010, 2011 et 2012, ils se verront proposer une formation continue pour « rattraper » le stage qu’ils n’ont pas effectué…L’année de stage rémunéré sera réintroduite dès la rentrée 2013 et il est déjà question d’un possible « pré-recrutement » dès la licence avec obtention d’une bourse. 
60.000 postes d’ici 5 ans ?1000 postes, dont 80 dans l’académie de Créteil, ont été débloqués pour cette rentrée 2012. Le ministre de l’Education nationale a par ailleurs annoncé que 22.000 postes seraient ouverts au prochain concours des professeurs en 2013, lors de l’accueil des professeurs stagiaires du second degré de l’académie de Créteil. Des postes ouverts au concours externe pour la rentrée de septembre 2013, dans le primaire et le secondaire, et dans le public comme le privé. Pour rappel, François Hollande a promis de créer 60.000 postes dans l’Education nationale durant son quinquennat.

Formation subventionnée