Formation Comment passer son permis CACES


Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Combien de CACES différents ?

Il n’existe pas un mais plusieurs CACES en fonction des catégories d’engins que vous souhaitez maîtriser.

Actuellement, on distingue 8 types de CACES :

  • le CACES R482 correspondant aux engins de chantier
  • le CACES R483 pour les grues mobiles
  • le CACES R484 pour les ponts roulants et portiques
  • le CACES R485 pour les chariots de manutention automoteurs gerbeurs à conducteur accompagnant.
  • le CACES R486 pour les plateformes élévatrices de personnel (PEMP)
  • le CACES R487 pour les grues à tour
  • le CACES R489 pour les chariots de manutention automoteurs à conducteur porté
  • le CACES R490 pour les grues de chargement.

Un type de CACES peut regrouper plusieurs permis CACES. Ainsi, par exemple le CACES R485 relatif aux gerbeurs comprend la catégorie 1 (hauteur de levé inférieure à 2,50 mètres) et la catégorie 2 (hauteur de levée supérieure à 2,50 mètres). Heureusement, il n’est pas toujours nécessaire de multiplier les permis CACES. Aussi, si vous passez directement le CACES R485 de catégorie 2, vous serez dispensez de suivre une formation CACES R485 de catégorie 1.

La formation CACES : conditions et déroulement

La formation CACES comprend des cours théoriques (généralement une journée de 7 heures) et des cours pratiques (entre 1 et 3 jours, sachant que la durée est susceptible de varier selon les catégories d’engins et le niveau de chacun). L’objectif de la formation CACES est avant tout d’apprendre à manier un engin (chariot élévateur, grue, nacelle) en toute sécurité (se protéger soi mais aussi les autres). L’examen CACES prend la forme de plusieurs épreuves pratiques consistant à vérifier si vous êtes bien maître de votre engin ou véhicule et que vous mettez parfaitement en application les bonnes pratiques vues durant la formation. Un certificat d’aptitude viendra valider votre maîtrise de l’engin.

Si l’examen CACES n’est pas obligatoire pour conduire un engin de chantier ou de manutention (seule l’autorisation de l’employeur suffit), il permet néanmoins de valider vos capacités à conduire l’une de ces machines. Pas besoin de diplôme pour passer son CACES, en revanche, il est impératif de remplir ces trois critères : être majeursavoir lire et écrire en françaisêtre déclaré apte par la médecine du travail.

Pour passer le permis CACES de votre choix, vous pouvez vous rapprocher d’un centre de formation, on en trouve dans toute la France et des sessions ont lieu toute l’année.

Durée de validité du permis CACES

La durée de validité du permis CACES diffère selon les familles d’engins : elle est de 10 ans pour les engins de chantier et de 5 ans pour les engins de manutention et les autres équipements type chariots, grues auxiliaires ou nacelles.

Financer son CACES

Avant de se lancer dans une formation CACES, on ne peut que vous encourager à bien étudier les possibilités de financement. Une aide financière pour passer votre CACES peut être accordée par Pôle Emploi. Il est nécessaire de se rapprocher de son conseiller Pôle Emploi afin que vous puissiez lui expliquer votre projet professionnel et lui montrer en quoi l’obtention du permis CACES permettra d’atteindre vos objectifs. Le permis CACES est souvent utile pour décrocher davantage de missions en intérim, aussi les agences d’intérim peuvent financer votre CACES afin que vous puissiez répondre aux besoins des entreprises. Enfin, sachez que le CPF (Compte Personnel de formation) peut financer votre formation CACES. Rendez-vous sur le site moncompteformation.gouv pour connaître le montant de votre cagnotte CPF.

Formation subventionnée