Formation Comprendre le RGPD

Optimisez vos chances de réussite avec une formation complète. Certification incluse

Le RGPD : pour qui, pour quoi ?

Le RGPD vise à harmoniser et renforcer la protection des données personnelles des citoyens européens. Le règlement exige plus de transparence de la part des entreprises traitant et stockant des données personnelles ainsi que des preuves de consentement de l’utilisateur : est-il mis au courant que ses données sont enregistrées dans une base de données ? De quelles données s’agit-il ? A quelles fins sont elles collectées ? Quels sont ses droits par rapport à cette collecte de données personnelles ? Autant de questions qui devront obtenir des réponses claires et précises de la part des entreprises, mais aussi des organismes publics ayant l’habitude de traiter des données personnelles : de l’adresse email, au nom et prénom en passant par le numéro de sécurité sociale. Bien sûr, une attention toute particulière doit être portée a la sécurisation de ces données afin de minimiser tout risque de piratage, de perte ou de fuite susceptible de porter préjudice aux résidents européens.

Quant aux citoyens européens, ils voient leurs droits élargis en matière de protection des données :

  • droit à la portabilité : possibilité de récupérer ses données personnelles
  • droit à d’opposition : possibilité de s’opposer à tout moment au traitement de ses données
  • droit à l’oubli : possibilité d’obliger une entreprise à supprimer toute trace de données personnelles

Les sanctions en cas de non-respect du RGPD

Le non respect de ces règles peut coûter cher aux entreprises : dans les cas les plus graves, l’amende peut atteindre 4% du chiffre d’affaires mondiale ou 20 millions d’euros d’amende. Autant dire, que les entreprises ont tout intérêt à tout mettre en oeuvre pour assurer leur conformité avec le règlement européen. La mise en place d’un DPO (Data Protection Officer) peut être fortement recommandée dans certaines structures, c’est lui qui sera garant de la conformité RGPD et qui devra mobiliser les moyens techniques, humains et financiers pour pouvoir mener à bien cette lourde tâche. Si une période d’indulgence a été constatée durant la première année, la tolérance n’est aujourd’hui plus de mise, et la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) est là pour sanctionner toute société ne respectant pas les règles établies par le RGPD.

De nombreuses formations pour mieux comprendre le RGPD et aller plus loin

Il existe un large catalogue de formations RGPD qui s’avéreront fortes utiles pour mieux appréhender ce règlement européen qui a fait couler tant d’encre depuis 2018. Encore aujourd’hui, un nombre conséquent d’entreprises doivent toujours poursuivre leurs efforts pour assurer leur conformité avec le RGPD. Une formation RGPD pourra leur permettre d’identifier leurs principaux manquements et d’établir un plan d’actions de mise en conformité. Qu’elles s’adressent à des citoyens européens souhaitant comprendre les enjeux du RGPD ou à des structures bien décidées à respecter la réglementation en vigueur, les formations RGPD se caractérisent par leur durée généralement très courtes (une journée, 2 ou 3 jours maximum sauf accompagnement plus poussé).  Notons enfin la diversité des formats possibles : formation RGPD  à distance, en présentiel dans les locaux de l’entreprise ou de l’organisme de formation.

Formation subventionnée